Tout sur le pogona

L’élevage est un vaste domaine qui couvre une culture on ne peut plus diversifier. Les différentes espèces que comprend l’élevage méritent chacun un soin particulier en raison de sa fragilité et de sa capacité de survie. Le pogona est une des espèces les plus délicates et mérite de ce coup une approche exceptionnelle. Êtes-vous éleveur ou désirez-vous d’élever le pogona ? Les lignes ci-dessous vous renseignent sur l’espèce et son entretien.

À la découverte du pogona

Cette espèce animale, originaire de l’Australie, est de la grande famille des sauriens. Il faut noter qu’il s’agit d’un reptile alias dragon barbu. Cependant, les informations sur l’URL : https://www.pogona.info/ témoignent qu’il n’a rien à craindre contrairement à un véritable dragon. Il est plutôt social et plus ou moins facile à entretenir. On lui trouve généralement une belle allure et calme. Il devient par ces traits un des nouveaux animaux de compagnie (NAC) et nécessite un certains équipements et des précautions.

Equipements et précautions pour un pogona

Le pogona vit mieux quand il vit dans un terrarium. Pensé pour les vertébrés de petite taille en général, le terrarium est l’objet le plus précieux pour prétendre adopter un pogona. Il permet de recréer le conditionnement requis à savoir : la lumière, la chaleur, une zone de froid et des cachettes. En réalité, le pogona est une bête de sang-froid. Il lui faut donc des conditions de vie naturelles : la chaleur pendant le jour, un substrat convenablement choisi, et une ration satisfaisante en qualité et en quantité. 

Il est vrai que le pogona est un omnivore. Mais il ne mange pas tout comme les autres animaux. Les plus matures se gavent d’insectes et de végétaux. Ce n’est qu’un besoin d’organisation en vue de répondre à ses besoins et à son rythme.

 Le pogona présente des traits aimables qui incitent à son adoption. On le classe d’ailleurs dans la famille des nouveaux animaux de compagnie. À l’adopter, cela ne tient qu’à la volonté et la disposition à correspondre à son rythme et à ces exigences. Il suffira en effet de lui garantir un vivarium et une alimentation ajustée.